• Carmin Belgodère en concert à l'espace culturel Locu Teatrale

    Le vendredi 14 décembre 2018 à 21h

    Tarif: 15€ (5€ étudiants et enfants)

    Réservations à l'espace culturel ou au: 04.95.10.72.03

    14 Décembre 2018 à 21h - Concert de Carmin Belgodère

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Carmin Belgodere
    58 ans, né et vit à Ajaccio.

    Compositeur, chanteur et musicien, il se consacre depuis de nombreuses années à la guitare et à
    la cetera. Particulièrement attiré par les musiques traditionnelles et improvisées, il s’intéresse à
    toutes les musiques du monde. Il cherche à élargir les horizons de sa culture musicale en partant
    à la découverte de contrées et de sonorités parfois lointaines. Il aime enrichir son univers créatif
    en mariant des styles issus de cultures et de temporalité différents. Depuis près de trente ans
    maintenant, il s'attache à construire des passerelles musicales et humaines entre la musique
    traditionnelle corse, le folk, le rock, le jazz et différentes musiques nées autour du bassin
    méditerranéen. Cette démarche marque fortement l’identité contemporaine qu'il souhaite
    développer, promouvoir et partager à travers ses créations.
    Il a construit son parcours artistique autour de différents projets qui ont pour dénominateur
    commun de laisser une large part à l'expérimentation contemporaine, faisant écho à nos racines
    corses. Cela lui a permis de participer à de nombreux projets de dimension régionale et
    également internationale. Il a notamment contribué à la création ou au développement des
    groupes :
    ⁃ Manât ;
    ⁃ Compagnie Rassegna (Marseille) ;
    ⁃ L'ensemble Méditerranéen de Pedro Aledo (Marseille) ;
    ⁃ Toléré de Fethi Thabet (Montpellier) ;
    ⁃ Cinqui sò (Corse) ;
    ⁃ I Voci di a Gravona (Corse)...
    En octobre 2014 il a été invité par Anne-Marie Poras (chorégraphe) et Fethi Thabet (musicien) à
    participer à une résidence artistique durant laquelle la danse s'est mêlée à différentes musiques
    méditerranéennes, pour le spectacle Alwan, joué au théâtre Jean Vilar de Montpellier.
    Ces dernieres années il s'est consacré à un ensemble de créations mêlant créations originales,
    musique traditionnelle corse, polyphonie, instrumentation classique et rythmes folk/rock.
    Ce travail de recherche a permis la réalisation du projet Messaghjeru Mutu, un conte fantastique
    visuel et musical, qu'il a créé en collaboration avec Yannick Stara (Ashram) et qui est édité aux
    éditions Albiana.

    Présentation Carmin Belgodere

    14 Septembre 2018 à 21h - Concert de Carmin Belgodère "Tribbiera"

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • L'espace culturel LOCU TEATRALE vous propose un goûter spectacle
    le samedi 17 novembre à 16h "Fiammulina è à scola"

    Tarif: 15€

    17 novembre 2018 - Goûter spectacle "Fiammulina è à scola"

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • U Spaziu Culturali Locu Teatrale et Umi no naka,
    vous proposent une soirée d’échange.

    Durant cette soirée nous aurons la chance de vivre un moment de partage avec nos invités d'honneur,
    le professeur Hasegawa et ses élèves de l'université de Yokohama et nous aurons le plaisir d'accueillir

    le groupe "Mimoria Tramandata" pour régaler nos oreilles et celles de nos invités nippons.

    Un buffet/apéro vous sera également proposé.


    Rendez-vous le mercredi 17 octobre à partir de 20h00 à Locu Teatrale.
    Participation: 10€ (5€ pour les enfants de moins de 12 ans et adhérents à Umi no naka)
    Adhésion possible sur place.

    17 Octobre 2018 à 20h - Soirée d'échange Corse-Japon

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Locu Teatrale vous propose une conférence sur l'art de Michelangelo Merisi di Caravaggio le Jeudi 18 Octobre 2018 à 18h30.

    Le Caravage, de son vrai nom Michelangelo Merisi, naît à Caravaggio en Lombardie en 1571. Très tôt orphelin de père il grandit au sein d’une famille aisée.

    Il entre en 1584 en apprentissage dans l’atelier du peintre Simone Peterzano à Milan qu’il quitte au bout de quelques années. C’est sans doute là qu’il acquière sa sensibilité pour le traitement réaliste, caractéristique de l’école lombarde de l’époque.

    En 1592 il part pour Rome et rejoint l’atelier du peintre maniériste Cavalier d’Arpino où il est chargé de peindre des natures mortes de fleurs et de fruits, motifs qu’il utilisera toute sa vie et qui deviendront quasiment une marque de sa production artistique. Son style se révèle et son talent se fait vite remarquer. N’ayant pas les moyens de payer des personnes pour poser, il peint en se servant de lui-même comme modèle. (Le Jeune Bacchus malade, par exemple est un autoportrait. Ses tableaux rompent déjà avec la tradition maniériste en proposant une lecture immédiate de l’image où le sujet, prit sur le vif, est figé dans l’instant comme s’il avait été “photographié“, concept visuel nouveau et inventé par le jeune artiste.

    18 Octobre 2018 à 18h30 - Conférence "Il Caravaggio" Par M. Paul Silvani

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique