• 15 Février - Concert Petru Guelfucci - 21h

     

    15 Février - Concert Petru Guelfucci - 21h

     

     

    Petru Guelfucci figure emblématique du renouveau de la polyphonie corse, est l'un des chanteurs
    qui ont participé à l'aventure du groupe Canta U Populu Corsu,            

    « Il chante ses montagnes et son beau pays : il chante clair, il chante chaud.
    Je suis heureux d'avoir rencontré un homme vrai et un vrai talent. » Gilbert Bécaud - Mai 1999. 

    En 1973, il rencontre Jean-Paul Poletti, un des principaux acteurs du mouvement culturel corse des années 1970. Commence alors l'époque des veillées dans les villages afin d'enregistrer, écrire et noter tout le patrimoine qui peut encore être sauvé. Cette convergence de jeunes Corses enthousiastes va conduire à la fondation du groupe culturel Canta U Populu Corsu en 1973, avec Natale Luciani, Minicale, Ceccè Buteau. 
    « C'était la période de réappropriation de notre patrimoine », raconte Petru Guelfucci.  

    Petru Guelfucci se lance en 1987 dans une carrière solo. Il enregistre Isula chez Ricordu. La Corse découvre alors une voix hors du commun, à la modulation unique appelée ricuccate. Son titre Isula idea est une évocation de la Corse.

    Petru Guelfucci va connaître le succès non pas en France, mais au Québec. Il entame alors une carrière internationale et obtient un disque d'or au Canada. Petru est une vraie personnalité de la chanson corse, avec un timbre de voix tout à fait atypique et un vrai sens de la mélodie. Il a écrit l'une des plus belles chansons évoquant l'Île de Beauté : Corsica, sur une musique de Christophe Mac-Daniel. En 2003, la chanson « Corsica » écrite par Petru Guelfucci a été reprise, dans son texte original en langue Corse, par la chanteuse grecque Álkistis Protopsálti.

    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :